Les étapes à suivre…

Dépose du bloc-porte existant

  • Dégonder la porte et la ranger à l’écart
  • Retirer les champlats ou moulures qui pourraient se trouver sur le pourtour de l’huisserie
  • Scier les pieds des montants s’ils sont encastrés dans le sol
  • Scier les jonctions (tenons) entre la traverse et les montants en partie haute de l’huisserie.
  • Démonter l’huisserie après avoir dégagé les points de scellement dans le mur. 
  • Laisser les extrémités de la cloison aussi nettes que possible pour faciliter le passage du futur bloc-porte et le garnissage de l’espace.

Pose du nouveau bloc-porte

  • En fonction du jeu que vous souhaitez conserver sous la porte, couper l’extrémité basse des montants d’huisserie. Un jeu de 7mm est recommandé, sauf besoins particuliers de ventilation ou d’isolation. 
  • Fixer les pates de scellement sur l’huisserie neuve, au niveau des anciennes pour correspondre aux trous existant dans le mur. A défaut, les espacer à l’identique des paumelles (ou fiches). 
  • Positionner le nouveau bloc porte en lieu et place de l’ancien en tenant compte du sens d’ouverture
  • Le caler en équilibrant le jeu entre cloison et huisserie et en vérifiant l’aplomb, le niveau et l’équerrage.
  • Garnir les pates de scellement et le tour du bloc-porte avec du plâtre (ou du ciment prompt, du mortier ou du mastic colle suivant le cas). Certaines mousses de polyuréthane peuvent aussi être utilisées. Se renseigner auprès d’un vendeur.