Cloison neuve

Dans les limites imposées par le plan et en fonction de la configuration des lieux, le choix du bloc-porte est assez étendu car la paroi n’est pas encore montée. Elle va s’élever autour de lui.

L’implantation

  • Amener le bloc-porte prévu sur son lieu de pose.
  • Vérifier que le sens et la largeur correspondent parfaitement.
  • En fonction des cotes figurant sur les plans du chantier, tracer au sol l’emplacement précis de l’huisserie dans la cloison.
  • Tenir compte du trait de niveau pour définir le positionnement du bloc-porte. Le sol fini se situera à 1 mètre au-dessous du trait de niveau.
  • Couper si nécessaire les pieds de l’huisserie de façon à laisser un jeu de 7mm maximum entre le bas de la porte et le sol fini (ces 7mm maxi sont imposés par le DTU 36-1 NF P 23-201 sauf prescriptions spéciales pour les besoins de ventilation ou d’isolation).
  • Caler si besoin en fonction des imperfections du sol.
  • S’assurer du niveau de la traverse et de l’aplomb des montants de l’huisserie.
  • Fixer définitivement dans la dalle de béton les deux montants d’huisserie à l’aide d’équerres.
  • Fixer provisoirement la partie haute du bloc-porte avec des croisillons (liteaux réunis par un élastique), des étais courts resserrés contre le plafond ou à l’aide de liteaux maintenus sur la charpente.
  • Après fixation, vérifier à nouveau le niveau de la traverse et l’aplomb des montants d’huisserie.

Astuce : l’équerrage est correct lorsque les deux diagonales opposées (D1 et D2) ont la même longueur.

Le montage de la cloison

Briques plâtrières ou carreaux de plâtre
  • En montant la cloison, intégrer des pattes de scellement vissées dans la rainure de l’huisserie à hauteur des paumelles (ou fiches) et les sceller avec du plâtre dans la paroi. Découper les briques ou carreaux de plâtre en conséquence.
  • Lorsque la chape sera coulée, les pieds de l’huisserie se trouveront engravés dans le ciment.
Plaques de plâtre sur ossature métallique
  • Introduire et centrer un montant métallique dans la rainure de chaque poteau d’huisserie,
  • Le fixer avec des vis auto perçantes en traversant la tôle pour la visser dans le bois,
  • Placer, centrer et visser un rail métallique dans la rainure de la traverse de l’huisserie,
  • Avec des huisseries de 88mm de largeur, les deux plaques de plâtre s’insèreront dans la feuillure de l’huisserie, entre sa lèvre et le rail,
  • Avec des huisseries de 72mm de largeur, les deux plaques de plâtre viendront au contact et en affleurement des lèvres de l’huisserie.

Astuce : on peut utiliser une épaisseur de plaque de plâtre pour aider à centrer l’ossature métallique dans l’huisserie.

Panneaux de plâtre alvéolés
  • Réaliser des cales de bois de largeur identique à celle de l’alvéole
  • Insérer des cales dans les panneaux en comprimant l’alvéole jusqu’à ce qu’elles affleurent l’extrémité des plaques de plâtre. Elles viendront par la suite au contact de l’huisserie. Leur écartement doit être équivalent à celui des paumelles (ou fiches).
  • Fixer ces cales avec des vis traversant les plaques de plâtre
  • Emboîter le panneau de plâtre alvéolé dans l’huisserie.
  • Ouvrir la porte et visser l’huisserie      dans chaque cale.

Astuce : pour faciliter le vissage au travers de l’huisserie, au moment de leur mise en place, on aura pris soin de repérer l’emplacement des cales par un trait de crayon sur le carton de la plaque de plâtre.

Attention : dans tous les cas, avant la fixation définitive des cloisons, il y a lieu de contrôler à nouveau l’aplomb et l’équerrage du bloc porte.

porte-interieure-gravees-design-milan-maine-bandeau

Je veux en savoir plus